Dois-je éternellement héberger mon enfant ?

Aucune loi ne prévoit que vous pouvez exclure votre enfant de chez vous. Au contraire, grâce à l’article 207 du Code civil, vous devez le financer de tout ce dont il a besoin s’il ne travaille pas. Alors, doit-on héberger son enfant pour toujours ? La réponse est non, votre devoir est de l’héberger jusqu’à ses 18 ans, mais au-delà, ce n’est plus une obligation. L’autorité parentale a des limites, dans vos droits, mais aussi dans vos devoirs envers votre enfant.

Pourquoi exclure son enfant de chez soi ?

Même s’il n’y a pas de loi qui aide les parents à exclure les enfants de chez eux, il y a de nombreuses raisons pour le faire. La première est qu’un enfant majeur a déjà sa propre façon de vivre. Il ne suit plus à la lettre les disciplines imposées par les parents. La tension peut donc s’avérer tendue et l’atmosphère à la maison n’est plus agréable.  Il y a aussi le problème d’intimité. Les enfants ont leur relation et cela peut gêner les parents, car ils veulent du calme ou inviter leurs amis à eux. Le problème peut s’aggraver lorsqu’il s’agit d’une relation intime.

Les alternatives en cas de difficultés

Vous ne pouvez pas demander à votre enfant de partir de chez vous tant qu’il n’a pas terminé ses études et qu’il n’a pas encore les moyens pour avoir sa propre maison. S’il n’est plus supportable d’héberger son enfant avant qu’il ne puisse le faire, il est possible de lui trouver un autre logement. Votre devoir de parent demeure et vous avez encore l’obligation de lui procurer de la nourriture et de ses besoins quotidiens malgré la distance. Vous devez toujours l’aider jusqu’à ce qu’il soit autonome.

Dès que ce jour arrive, vous pouvez vous défaire de vos obligations, mais si vous n’y arrivez pas, vous pouvez passer par les mesures drastiques. Vous pouvez vous rapprocher de votre avocat et demander une conciliation au greffe de la justice de paix. Vous serez convoqués afin de trouver un accord. Si la conciliation n’aboutit pas, vous avez la possibilité d’introduire une procédure devant le juge de paix pour demander l’expulsion de votre enfant. Si un jugement d’expulsion est prononcé et que votre enfant ne part pas, faites appel à un huissier de justice.

Les avantages de se défaire de son enfant

Ce n’est pas seulement pour les parents, mais aussi pour les enfants. S’ils n’arrivent pas à être autonomes, ils ne pourront jamais avoir une vie conjugale stable. L’intimité est primordiale pour avoir une vie de couple harmonieuse.

Les ennuis arrivent lorsque deux familles vivent sous le même toit, car les manières de vivre sont différentes. Il y a également de nombreuses contraintes sur ce que chacun veut faire.

Héberger son enfant éternellement ne l’aide donc pas à avoir une vie normale et responsable.

En quoi suis-je responsable de mon enfant ?
Que faire si le père/la mère de mon enfant l’a enlevé à l’étranger ?