En quoi suis-je responsable de mon enfant ?

Personne n’a jamais dit que les enfants étaient faciles à élever. Ils sont accompagnés d’un ensemble crucial de besoins physiques et émotionnels, qui doivent être satisfaits. L’incapacité des parents à répondre à ces besoins spécifiques peut avoir des effets négatifs étendus et durables. Le schéma suivant fournit des responsabilités parentales essentielles, que chaque parent se doit de respecter afin de favoriser le bien-être physique et/ou émotionnel de leur enfant.

Apprendre à votre enfant à fonctionner de façon indépendante

Il est de votre devoir d’enseigner à votre enfant les compétences adaptées à son âge, afin de lui permettre de devenir de plus en plus autonome. Être responsable de son enfant signifie qu’il arrive un moment où votre enfant doit apprendre à se calmer émotionnellement, à attacher ses chaussures, à écrire son nom et à faire face si quelqu’un le taquine. Au fil du temps, grâce à vos conseils, il apprendra de ce fait à développer des compétences de plus en plus avancées pour devenir plus indépendantes. En effet, il doit apprendre que son niveau de responsabilité augmentera tout au long de sa vie.

Parallèlement, n’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de donner de longues explications sur vos prises de décisions. Ce n’est peut-être pas évident, de donner de bonne explication lorsque votre enfant vous demande pourquoi il ne peut pas sauter du toit. « C’est votre décision », et c’est une justification suffisante, pour dire à votre enfant qu’il est temps de faire ses devoirs. Vous n’avez pas besoin d’entrer dans tous les « et si » et « si alors » possibles.

Tenir votre enfant responsable

Être responsable de son enfant, signifie également que vous êtes tenu de tenir votre enfant responsable de son comportement et de ses actions. À tous les stades, cela signifie établir des limites, lorsqu’il se comporte de manière inappropriée. Cela peut signifier fournir des conséquences efficaces, pour quelque chose dont votre enfant se doit de faire, tels les devoirs, en suspendant ses activités de fin de semaine jusqu’à ce que le travail soit terminé, par exemple.

Faire de son mieux

C’est tout ce que vous pouvez faire parfois. La parentalité est un acte d’équilibre perpétuel. Efforcez-vous de trouver cet équilibre entre ; en faire trop et ne pas en faire assez, ou donner des conséquences qui ne sont pas trop dures, mais pas trop douces non plus. La parentalité peut parfois ressembler à un cirque et il peut y avoir plusieurs équilibres en même temps. Vous devez vous rendre compte que vous n’êtes pas, et ne serez jamais, le parent parfait. Vous devez juste être assez bon.

Être responsable de son enfant implique qu’il y aura des moments où votre enfant se porte bien et des moments où votre enfant éprouve des difficultés. Alors, ne vous blâmez pas lorsque des choses se produisent. Concentrez-vous sur la recherche de moyens positifs pour faire face et cherchez quelque chose de nouveau pour essayer d’aider efficacement votre enfant.

Que faire si le père/la mère de mon enfant l’a enlevé à l’étranger ?
Dois-je éternellement héberger mon enfant ?