Quel est le rôle d’un représentant syndical au CSE ?

Pour défendre les intérêts de son organisation, le syndicat a le droit de participer aux grandes réunions comme celle du CSE. Seulement, il doit se faire représenter par un de ses membres. Ce dernier, appelé représentant syndical au CSE, va assurer un rôle de mandataire et d’émissaire.

Le représentant syndical au CSE : qui est-il ?

Un représentant syndical au Comité Social et Économique, est un salarié désigné par une organisation syndicale. Comme son nom l’indique, il a pour principale mission de représenter son syndicat durant la réunion. Il doit donc faire partie dudit syndicat pour pouvoir être élu.

La plupart des gens ont tendance à confondre le représentant syndical au CSE avec le délégué syndical. Certes, ces deux travailleurs assurent un rôle de représentation. Mais contrairement à un délégué, le représentant syndical ne peut pas participer à la négociation, ni à la modification des accords collectifs. Pour plus d’informations à ce sujet, rendez-vous sur ce site blog.osezvosdroits.com.

Le représentant syndical au CSE : quelles sont ses missions ?

Le représentant syndical au CSE a principalement deux rôles :
D’un côté, il assure un rôle de mandataire. Un syndicat peut être constitué d’une dizaine, voire d’une centaine de membres en fonction de la taille de l’entreprise. Il est donc impossible de faire participer tous les membres aux diverses réunions. Pour y remédier, il faut désigner un représentant qui va agir à la place de tout le monde. Autrement dit, le mandataire doit parler au nom de son syndicat et non à son propre compte.

D’un autre côté, le représentant syndical au CSE va aussi assurer le rôle d’émissaire. De nombreux points sont discutés lors de la réunion du CSE, et les salariés ont aussi leurs mots à dire par rapport à ces derniers. La mission du représentant est donc de faire valoir les idées de son syndicat. Pour cela, il doit avoir un talent d’argumentateur. Il participe notamment aux débats, mais ne dispose pas d’un droit de vote.

Le représentant syndical au CSE : comment le devenir ?

Tout salarié au sein d’une entreprise peut devenir un représentant syndical au CSE. Néanmoins, il faut aussi quelques qualités pour pouvoir être élu :

Il doit, par exemple, faire partie d’un syndicat légalement reconnu. Il doit être également majeur puisque cette fonction n’est pas accessible aux mineurs. S’ajoutant à cela, il doit avoir une ancienneté dans l’entreprise, d’au moins 1 an.
Le représentant syndical au CSE doit avoir des qualités humaines comme l’intégrité, la transparence et la loyauté. Enfin, un salarié déchu de son autre fonction syndicale ne peut plus être élu représentant syndical. Le cumul de mandats y est aussi interdit.

Une formation CSE est-elle obligatoire pour être élu ?
CSE entrerpise : comment se déroulent les élections ?