Une formation CSE est-elle obligatoire pour être élu ?

Etant une instance représentative du personnel, le comité social et économique ou CSE a pour mission de défendre l’emploi et les conditions des employés, tout en veillant sur le respect du droit de travail, la préservation de leur santé et leur sécurité. Sans toujours le savoir, les membres de la délégation du personnel ont la possibilité d’accéder à des formations CSE qui sont nécessaires pour tenir leur mandat. D’ailleurs, les élus du CSE ont des droits à la formation.

Pourquoi une formation CSE ?

Afin de réaliser au mieux les missions professionnelles des élus du personnel, les formations CSE sont là pour fournir un socle de compétences additionnelles. En plus, les formations permettent à un élu d’acquérir des connaissances en lien avec son mandat et de se former à ses attributions. Tout d’abord pour être élu, il est indispensable de connaitre, en fonction de la taille de l’entreprise, toutes les particularités du CSE dont sa mise en place avec la période transitoire, l’organisation des élections, les mandats des élus et ses caractéristiques. Ensuite, une formation donne des repères, des outils et des réponses aux représentants du personnel pour qu’ils puissent faire face aux différentes situations qu’ils vont être amenés à confronter et résoudre. Trouvez plus de conseils sur le site d’informations juridiques et formation CSE OSEZ VOS DROITS.

Quelles sont les formations légales des élus du CSE ?

Encadrée par le code de travail, la formation des titulaires du CSE est un droit. Deux formations légales sont fortement recommandées à suivre par les élus du CSE à savoir la formation économique, puis la formation santé, sécurité et conditions de travail. D’une durée maximale de cinq jours durant le mandat, la formation économique est financée par le budget de fonctionnement du CSE. Quant à la formation en santé, sécurité et conditions de travail, la durée minimum de formation est de trois jours pour les entreprises de moins de 300 salariés et d’un minimum de cinq jours pour celles de 300 salariés et plus. Cette formation est financée par l’employeur.

Le type de formation CSE à choisir

Pour suivre une formation, le choix de l’organisme appartient aux élus. Toutefois, les organismes de formation doivent disposer d’un agrément. Pour commencer, tout nouvel élu devrait suivre une formation de base de un à deux jours sur le rôle, le fonctionnement et les obligations d’un CSE pour découvrir l’étendue des obligations. En second lieu, l’élu doit se former par les formations légales. Enfin, il doit déterminer les questions qui nécessitent une formation afin de réussir son mandat et permettre le bon fonctionnement du CSE.

CSE entrerpise : comment se déroulent les élections ?
Quelles sont les missions du comité social économique d’une entreprise ?